Pour Une Approche Ethno-Historique du Travail
Jean-Pierre Hierle.
L'Harmattan, 2000 ISBN: 2-7384-9412-9

Existe-t-il des cultures nationales du travail? Dans un récent traité de sociologie du travail, D'iribarne (1994) évoque les premières recherches sur ces questions. Il s'agissait, dans les années 1950-60 de construire des échelles d'attitudes par rapport au respect de la tradition ou à l'acceptation de la modernité. Ces études, d'origine fréquemment anglo-saxonnes, reposent sur un postulat tout à fait discutable: croire que les mêmes mots ont partout la même signification et qu'on peut donc, sans risque, faire passer le même questionnaire à des cadres ou des ouvriers américains, marocains, indonésiens, etc.... De plus, ces échelles d'attitude sont construites de manière très ethnocentrique autour du système de valeur américain promu au rang de référence internationale... Conjuguées avec des conceptions naïves sur le sous développement en termes de retard, ces études sont censées servir à tester si tel ou tel pays est plus ou moins prêt à se moderniser rationnellement, c'est-à-dire, concrètement, à accepter les investissements américains."
p.189

close this window to return to Pluri Vox Book Excerpts page